Élection

Élection 2017-12-18T17:32:38+00:00

#laLettre en faveur d’une élection

Chers candidats à la présidence du parti,

Créons les conditions d’un futur ambitieux pour les Jeunes Républicains !

Nous, les jeunes de la droite et du centre, sortons d’une année électorale intense. Des tracts à la main le jour, des affiches et un pinceau la nuit, au téléphone, sur les marchés, dans nos écoles : nous n’avons pas compté nos heures. Malgré les critiques et les difficultés, nous n’avons rien lâché : toujours présents pour défendre et promouvoir les valeurs qui nous sont chères. Si certains ont pris du recul, nous, le cœur des militants, n’avons jamais démérité : notre engagement doit être valorisé. Appliquons le mérite que nous défendons tant.

Comme l’ont montré les résultats du premier tour de la présidentielle, les Français de moins de trente ans n’ont pas choisi le candidat de la Droite républicaine. 29% des 18-24 ans se sont abstenus, 54% de ceux qui ont voté ont choisi les extrêmes (Sondage Ipsos – radiographie des électorats, avril 2017). Le travail de refondation qui nous attend est immense, donnez-nous les moyens de devenir le 1er parti jeune de France. Nous le pouvons, nous le devons !

L’enjeu pour les Républicains tout entier est crucial. Nous, les jeunes, avons une maîtrise de la technologie devenue indispensable à la diffusion des actions de notre parti. Nous ne gagnerons pas les prochaines échéances sans une équipe légitime de jeunes, émaillée, connectée et ultra motivée. Au fait sur tous les grands enjeux de notre temps, nous pouvons aussi apporter une complémentarité idéologique importante.

Il est important de souligner que nous ne pourrons continuer d’appartenir à la première organisation Jeunes d’Europe, les Jeunes du Parti Populaire Européen (PPE), qu’à la condition d’une élection interne (comme l’obligent leurs statuts). Ne nous pénalisons pas avant les Européennes.
Faisons la différence et soyons à la hauteur de nos responsabilités. Contrairement au parti de la majorité présidentielle, les Républicains, eux, ont fait le choix d’une véritable élection interne. Allons jusqu’au bout du processus en appliquant également ce choix à la Fédération Jeunes du parti. Préférons la modernité de la démocratie « aux combines d’arrière-cours ».

C’est pourquoi, nous demandons l’élection du Président des Jeunes Républicains par le Congrès, « au suffrage universel direct ». Simplement comme le prévoit l’article 24.1 du Règlement Intérieur des Jeunes Républicains. Celle-ci pourra se faire début 2018, avec comme impératif la présence d’au moins deux listes.

Les listes candidates devront accepter la ligne du / de la président(e) des Républicains – tout en apportant leur complémentarité – sans rien renier de leur « indépendance » (garantie par le préambule du Règlement Intérieur). Il n’est pas question de la naissance de jeunes frondeurs mais bien celle d’un front légitime, choisi par les adhérents.

Avoir des jeunes de toutes les tendances permettrait de rassembler la base du parti. Placer le chef de file d’une écurie exclurait d’office un grand nombre d’entre nous.

Evitons le spectacle qu’une nomination arbitraire venant d’en haut induirait. Seul un bureau national choisi par tous les jeunes du parti aura la légitimité et l’efficacité nécessaires pour relever les défis qui sont les nôtres.

Ensemble, soyons à la hauteur !

Madame / Messieurs les candidats, je vous prie d’agréer nos salutations distinguées.

Amitiés politiques.

Mérite

Nous les Jeunes, avons enchaîné deux ans de campagnes, bénévolement, avec passion, respectons-nous !

Légitimité

Comment unir toutes les différentes écuries sinon par une élection équitable ?

Efficacité

Les Jeunes Républicains ne pourront intégrer le parti Jeunes du PPE que si le bureau est élu

Nous suivre sur :
Twitter
Facebook
Instagram

Rejoins-nous !

Tous les soutiens nous sont importants,
Rejoins-nous, prends contact !

Je contacte